frais de port
paiement Sécurisé
Satisfait ou remboursé
Expédié le jour même
Service clientèle

Comment réapprendre à manger avec un nouveau dentier?

Publié le : 03/09/2018 08:50:34
Catégories : Blog dentaire

AUTEUR: Docteur LAMBOLEY georges Chirurgien dentiste

Passer du stade édenté au stade appareillé n'est pas anodin.Il faut d'une part s'habituer à conserver ces corps étrangers dans la bouche qui sont gênants, envahissants,et d'autre part s'alimenter avec, c'est à dire mâcher sa nourriture, la déchirer,la trancher comme avec ses vraies dents.Mais la réalité déçoit bon nombre de personnes, car si les mouvements sont trop brusques, les appareils décrochent, et la perte de confiance s'installe.C'est pour cette raison qu'il faut respecter un certain nombre de règles pour réussir une bonne intégration de ses prothèses.Voici les conseils que je prodiguais à mes patients lorsque je les avais appareillé pour leur éviter d'enlever leurs dentiers pour manger,car ils n'y arrivaient pas ayant brûlé les étapes

  • Tout d'abord,ne prendre que de petites bouchées ,et les mastiquer lentement avec les molaires(dents du fond),éviter les aliments collants,fromage,etc.il vaut mieux commencer avec de la nourriture molle qui sera plus facile à mâcher.
  • Débuter votre période d’adaptation en choisissant des aliments qui sont faciles à mastiquer 
  • Préférer le poisson et le poulet aux viandes rouges,car ils ne contiennent pas de fibres musculaires difficiles à dilacérer.Au cours de la mastication naturelle avec ses dents ,ce sont les canines qui dilacérent les fibres de la viande,par ce qu'on appelle la fonction canine ,qui est un mouvement de latéralité de la mandibule .Avec une prothèse dentaire ce mouvement sera plus dur à effectuer sans décrochage inopiné de la prothèse ,c'est pourquoi il vaut mieux se contenter du poulet et du poisson qui sont plus faciles à écraser sans déplacement latéral de la prothèse dentaire.
  • Le pain frais est aussi déconseillé ,car mélangé à la salive il devient extrêmement collant et peut occasionner un décrochement de la prothèse qui peut vous inquiéter quant à l'efficacité de vos nouvelles prothèses;
  • Evitez les légumes crus,plus difficiles à mastiquer que les légumes cuits ,c'est une évidence
  • Les oeufs et omelettes apportent une bonne source de protéines et sont donc fortement recommandées d'autant plus que leur consistance est adaptée à une mastication aisée aisée.
  • Attention aux salades…De nature fibreuse, les morceaux de feuilles colleront sur votre prothèse et vous causeront beaucoup de désagréments au début.Rassurez vous avec le temps ,vous contrôlerez mieux ces aliments que vous pourrez à nouveau savourer,c'est une question de temps.
  • Evitez impérativement les aliment collants ,les confiseries ,nougat,chewing gum,caramel etc.

 Au bout d'un certain temps,vous aurez pris de l'assurance et vous serez prêt à passer à l'étape suivante,c'est à dire ,à passer à une autre catégorie d'aliments,comme les fruits,les crudités,et viande assez tendre pour commencer.

  • Comment retrouver le plaisir de manger avec une prothèse dentaire ?

Il est fréquent que la première doléance soit une perte de goût,mais c'est purement subjectif car les papilles gustatives sont situées sur la langue,donc les prothèses qui recouvrent le palais ne gênent en rien ,la perception du goût.Par contre,il arrive parfois que des personnes se brûlent en absorbant de la nourriture à température trop élevée,car la prothèse joue son rôle d'isolant par rapport aux muqueuses,donc soyez prudents avec les aliments qui vous semblent très chauds

 

  • Il faut procéder graduellement pour s'alimenter,les premiers jours favoriser une nourriture molle comme des desserts,des légumes cuits,poisson oeufs,évitez l'artichaut qui ferait irrémédiablement basculer votre appareil et vous découragerait,car c'est bien le seul aliment qu'il va falloir oublier,car le geste qui consiste à tirer sur la feuille est contre indiqué pour la bonne tenue de votre appareil.

 

  • Alternez de droite à gauche le bol alimentaire que vous mastiquez pour équilibrer les forces qui agissent sur la prothèses.Au début vous pouvez vous aider avec de la colle dentaire pour vous sentir en sécurité mais il ne faut pas que cela devienne une habitude car une prothèse réalisée correctement doit tenir en bouche sans l'aide de colle dentaire.

  • Commencez par fractionner votre alimentation en prenant des plus petites bouchées qu'auparavant,pour éviter d'ouvrir trop grand la bouche et faciliter encore une fois le décrochage de votre prothèse.Mastiquez lentement en essayant de répartir votre bouchée des deux côtés de la prothèse pour équilibrer les surfaces masticatoires.
  • Eviter les aliments qui ont besoin d'une traction de la part des incisives comme les artichauts,car immanquablement les prothèses se décrocheront.Il vaut mieux se servir des dents sur le côté que sur les dents de devant

Le principal but de toutes ces recommandations vous l'aurez compris est d'éviter absolument le décrochage de vos prothèses qui est la principale hantise des porteurs de dentiers,ce qui se comprend aisément,il n'est pas agréable d'avoir son dentier qui décroche au restaurant ou avec sa famille .

  La période d'adaptation dure en général de 15 jours à 3 mois ,cela dépend de la nature de l'alimentation ,carnée ou végétarienne,de la tenue naturelle des prothèses,car toutes les prothèses ne tiennent pas avec la même force aux surfaces gingivales.La tenue est conditionnée par le relief osseux résiduel  qui est propre à chaque individu,celà dépend de l'âge,de la période plus ou moins longue d'édentation,car l'os alvéolaire se résorbe continuellement au cours de la vie,jusqu'à la disparition compléte vers 95 ans.

Certaines bouches ont une conformation idéale pour les prothèses tandis que d’autres, à cause de leurs crêtes mal constituées, présentent des difficultés parfois insurmontables. Lorsque c'est le cas, il est difficile d’avoir des prothèses solides. Ces conditions varient avec les individus. Il n’est pas donné à tout le monde d’avoir des prothèses qui s’adaptent fermement aux gencives. Il faut donc que ces personnes persévèrent plus longtemps. Si un patient a de mauvaises crêtes, il devra avoir plus de patience pour s’habituer à ses prothèses.

Si un patient reçoit ses prothèses au moment de l’extraction de ses dents ou peu après, il doit s’attendre à les faire rebaser ou à les faire refaire dans un avenir rapproché. Les gencives se résorbent beaucoup au cours de la première année et plus lentement au cours des années qui suivent. Il faut donc s’attendre à faire subir aux prothèses les corrections qui s’imposent et même à les faire refaire, selon le degré des modifications qui s’opèrent dans les tissus de la bouche.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire