frais de port
paiement Sécurisé
Satisfait ou remboursé
Expédié le jour même
Service clientèle

TOURISME DENTAIRE BONNE OU MAUVAISE CHOSE

Publié le : 13/03/2014 00:00:00
Catégories : Blog dentaire

Le tourisme dentaire : avantages et inconvénients

tourisme dentaire

En France, entre 50,000 et 60,000 implants dentaires sont posés chaque année. Ces chiffres seraient bien plus élevés si les coûts liés à la dentisterie n'étaient pas un frein pour les personnes les plus modestes. Beaucoup de patients préfèrent renoncer aux soins dentaires plutôt que de devoir débourser plusieurs milliers d'euros.

En France on estime que 10% de la population souffrent d'une mauvaise dentition non soignée. Dans un tel climat économique, il est alors normal qu'énormément de patients à revenus modérés se tournent vers le tourisme dentaire.

Des implants dentaires nécessaires mais coûteux

Des prix rebutants

La pose d'une couronne dentaire ou d'un implant quelconque coûte près de 2,000€ en France. Ce ne serait pas un si gros problème si la couverture offerte par la sécurité sociale n'était pas aussi basse. Le coût moyen d'une couronne tourne autour des 515€, alors que la sécurité sociale ne rembourse que 75€. Il reste donc 440€ à votre charge !

Ces tarifs exorbitants font fuir de nombreux patients français qui préfèrent alors se rendre à l'étranger pour recevoir leurs soins dentaires. C'est ce qu'on appelle le tourisme dentaire, et la pratique est en plein essor ces dernières années.

Petit rappel de la composition d'une dent

La surface de vos dents est composée d'émail, c'est cet élément qui protège votre dentition. La couche inférieure est composée de dentine, le tissu qui contient les vaisseaux et les nerfs dentaires. Ces nerfs continuent leur route dans la racine, logée dans l'os de votre mâchoire. Enfin, il y a la pulpe, qui est l’élément dit « vivant » de la dent. La pulpe est sensible à la chaleur, au froid, et à la douleur. C'est à cause d'elle qu'une carie est si douloureuse.

L'utilité d'un implant

Lorsqu'une dent doit être extraite, par exemple suite à une carie sévère ou à un fort déchaussement, votre dentiste peut vous proposer différentes solutions permettant d'obstruer la cavité laissée par la dent manquante ; comme par exemple un implant dentaire.

Cet implant agit comme la racine de votre dent, mais de façon artificielle. Généralement de forme cylindrique, elle est ancrée dans l'os de votre mâchoire. Le dentiste perce un trou dans cette dernière et visse votre implant. Son rôle est alors de remplacer la racine de votre dent, qu'elle ait été arrachée ou juste abîmée, afin de pouvoir recevoir une prothèse dentaire. L'obstruction peut être placée le jour même, mais il est souvent recommandé d'attendre une période de cicatrisation.

Le tourisme dentaire en pleine expansion

Des offres européennes alléchantes

Depuis 2012 on estime qu'en moyenne 25,000 français ont recours au tourisme dentaire chaque année. Le pays de choix est bien souvent la Hongrie, qui profite de cette nouvelle mode. De nombreuses cliniques dentaires ouvrent ici et là, tout en proposant des prix défiant la concurrence européenne. Comptez environ 60% de coûts en moins pour la pose d'un implant dans ce pays. L'Espagne n'est pas en reste, depuis quelque temps l'état hispanique tente également de proposer des prix attractifs, profitant en plus d'une localisation géographique plus avantageuse pour le public français. Une pose d'implant dentaire coûte 1,200€ en Espagne alors qu'elle tourne plutôt autour de, rappelons-le, 2,000€ en France. Si vous prenez la peine de payer en espèces, les cliniques peuvent même vous offrir une réduction de 3% supplémentaire.

Attention aux frais supplémentaires

Si la pose d'implants dentaires tend à être moins chère, il faut cependant faire attention aux frais supplémentaires qui peuvent être forcés par la clinique. Les prix de soins dentaires basiques tel que le détartrage peuvent être doublés, voire même triplés, en comparaison à la France. Un détartrage français vous coûtera en moyenne 29€ alors qu'en Espagne il faut plutôt compter 60€. Pourquoi cette différence ? C'est ce qui leur permet de proposer des tarifs attrayants pour les opérations plus lourdes. La sécurité sociale et les mutuelles françaises prennent bien souvent en charge les opérations basiques effectuées dans toute l'Union européenne, ces cliniques en profitent donc.

Opération réalisée par de vrais professionnels ?

Tout un laboratoire sur place

Les poses d'implants dentaires sont donc beaucoup moins chers à l'étranger qu'en France. Mais certains dentistes français dénoncent un manque de qualité et de professionnalisme. Est-ce vraiment une inquiétude ou n'est-ce là qu'un moyen de plomber la concurrence ? Les dentistes espagnols, pour rester sur cet exemple édifiant, payent leurs implants dentaires entre 100 et 300€. Ces implants sont refacturés au patient autour de 600€, ce qui représente donc un coût divisé par deux par rapport à la France. La marge reste confortable pour ces cliniques, mais pour pouvoir rentabiliser l'opération ces dentistes se doivent d'avoir un laboratoire privé. Les prothèses dentaires sont donc gérées entièrement sur place.

Du travail bien fait vite fait ?

Le dentiste doit donc prendre vos empreintes dentaires afin de fournir un moule aux prothésistes espagnols. On y coule du plâtre afin d'obtenir une réplique au centimètre près de votre bouche. Le vrai travail commence. Le futur implant est planifié, tout est calculé et dessiné sur ordinateur, dent par dent, afin de fournir un travail satisfaisant. Une fois que le travail informatique est effectué, il suffit de passer les données vers une machine qui produira alors un modèle de couronne ou de bridge personnalisé. Les finitions telles que le choix de teinte se fait manuellement avec votre dentiste. Tout ce procédé est donc professionnel, la question de la qualité vient surtout de la rapidité avec laquelle il est exécuté. Les prothésistes ont un agenda chargé, les touristes français qui viennent les voir ne restent généralement qu'une semaine sur place. Il n'y a pas réellement d'étude qui prouve que ces implants rapides soient de moins bonne qualité que ceux réalisés en France. Il faut cependant bien choisir son dentiste. Comme partout, il existe des professionnels compétents et des charlatans qui profiteront du fait que vous n'habitez pas dans le même pays.

Des précautions à prendre

Ne pas se jeter sur le dentiste le moins cher

Bien souvent, si une offre paraît trop belle pour être vraie, c'est qu'il y a un piège. Il faut se renseigner de façon pointue avant de se lancer tête baissée vers un dentiste low cost. Quand cela concerne votre santé, le discount et la bonne qualité ne font pas forcément bon ménage. Comme expliqué plus haut, ces soins dentaires, qui peuvent être assez lourds, sont effectués en un laps de temps extrêmement court. Dans un soucis de rentabilité certains dentistes peuvent raccourcir les temps de cicatrisation préconisés, par exemple. Il est dur en dentisterie de coupler la rapidité avec la qualité, et donc la sécurité. La pose d'implant n'est pas qu'un soin comme un autre, elle demande un suivi médical de plusieurs semaines. Dès lors, lorsque votre dentiste habite à plusieurs milliers de kilomètres de chez vous, vous n'avez aucune assurance quant à sa volonté de prendre soin de vous après l'encaissement du chèque. Le problème en amont est le nombre d'offres en tourisme dentaire. Il y a tellement de prix attractifs que le patient peut vite être perdu. C'est comme jouer à la loterie avec sa santé dentaire. Vous pouvez vous retrouver avec un implant de qualité tout en faisant des économies ou alors juste gagner une infection coûteuse.

Des droits juridiques flous

Il existe des précautions fondamentales à prendre avant de se décider à entreprendre le voyage du tourisme dentaire. En cas de problèmes de santé (infection, rejet de l'obstruction, etc.) vous ne pourrez pas efficacement vous plaindre auprès du dentiste, ou même auprès de la loi. Vous sortez de la législation française, vous aurez donc affaire aux instances du pays que vous aurez choisi. La plupart du temps la couverture de responsabilité civile du dentiste en question est mal explicitée, et le poursuivre en justice n'aboutira à rien.

Ce qu'il faut surveiller

Vérifiez bien que le dentiste que vous allez voir possède des diplômes, internet est un bon outil pour cela. Demandez des informations sur les produits utilisés pour les soins dentaires de la clinique, ainsi que sur les prothèses, implants, et tout autre produit qui ira dans votre bouche. Il est important qu'ils soient aux normes européennes. Assurez-vous que votre mutuelle et votre sécurité sociale remboursent au moins une partie des opérations.

Demandez au dentiste si un suivi de soins est possible et prévu après votre retour en France. Peut-être qu'un dentiste référent de la clinique étrangère est présent quelque part en France, n'hésitez pas à demander. Enfin, vérifiez la provenance des implants utilisés. Il est plus avantageux pour vous de vous faire poser une marque connue et reconnue, vous aurez plus de chance de pouvoir faire des réglages en France. Les dentistes français font confiance aux marques Nobel Biocare et Branemark par exemple.

Toute cette recherche doit être effectuée avec une chose en tête : votre budget. Limitez-vous à un budget donné afin d'éviter de multiplier les soins une fois sur place. Hors de question de vous faire faire un blanchiment si cela ne rentre pas dans votre budget ! Si vous n'avez pas peur d'avoir de la mauvaise qualité et que votre budget est votre principale inquiétude, vous pourriez considérer le tourisme dentaire comme une solution viable. Gardez en tête tous les conseils énoncés plus haut et sachez choisir votre destination. Ces dernières années c'est la Hongrie qui gagne la palme du plus grand nombre de visiteurs.

N'oubliez pas les frais supplémentaires que vous allez devoir payer comme votre hébergement, les voyages en avion, etc. Connaissez bien les produits qui seront utilisés et assurez-vous un suivi solide. Dans le cas contraire, le tourisme dentaire serait à éviter. Renseignez-vous sur la couverture civile du dentiste et sur votre remboursement de mutuelle. En cas de pépin vous risqueriez bien d'être tout seul face à une législation étrangère ! Si votre porte-feuille le permet, il sera toujours plus sûr de faire appel à un dentiste français.

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire