frais de port
paiement Sécurisé
Satisfait ou remboursé
Expédié le jour même
Service clientèle

la peur du dentiste infos et conseils

Publié le : 05/03/2013 00:00:00
Catégories : Blog dentaire

La peur du dentiste

                      La peur du dentiste

peur du dentiste

Anxiété ? Crainte ? Ou stomatophobie ? Des conseils et des solutions pour vous aider à surmonter votre peur. Pour enfin franchir le pas et soigner vos problèmes de bouche.

Mais pourquoi avons-nous si peur du dentiste ?

Un bon nombre de personnes n’osent pas se rendre chez le dentiste, lié à une angoisse ou encore une phobie qui les hante. Un sujet problématique qui a un impact sur le plan physique et psychologique. On pourra constater chez eux une mauvaise hygiène bucco-dentaire avec la détérioration d'une dentition, des gencives infectées, une halitose chronique, etc. Tous ces maux entraîneront un manque de confiance en soi avec d'importantes répercussions dans la vie privée et professionnelle. Et si vous vous demandez comment font ces personnes face à la douleur d'une rage de dent par exemple. Elles se soulagent en se surdosant de médicaments tout simplement. Et en ayant l'espoir qu’un jour ces problèmes disparaîtront sans aucunes interventions médicales. Un rêve qui au fil des années se transforme en vrai cauchemar.

Plusieurs causes sont à l’origine de cette peur :

  • ●une mauvaise expérience lors d’une consultation, due à un praticien incompréhensible devant la souffrance du patient et sans le sens de l'écoute ;
  • ● une réputation d'arracheur de dents que les dentistes traînent depuis des siècles
  • ●une erreur psychologique d'éducation dans l'enfance ,style,"si tu n'es pas gentil,je t'emmène chez le dentiste" oui,ça existe.
  • ●un traumatisme d’enfance ;
  • ●certaines personnes ne supportent pas l’odeur ainsi que le bruit du matériel utilisé ;
  • ●d’autres ne supportent pas la sensation des instruments au contact des dents ;
  • ●la honte de montrer ses dents avec la crainte du jugement.

Ces personnes souffrantes de stomatophobie sont au bord du désespoir et n'ont pas la force d'agirdevant la gravité de leurs problèmes. Aidons-les à s'en sortir.

Comment faire pour ne plus avoir peur du dentiste ?

Encore heureux qu’il existe des dentistes compétents, compréhensibles face à l’angoisse des patients, qui ont les mots pour rassurer et mettre en confiance.

Il est important de parler autour de vous de votre problème (famille, amis ou collègues), de demander conseil et l’adresse d’un bon dentiste. Vous serez déjà plus serein de savoir que ce praticien a eu de bons retours. À votre visite, expliquez-lui votre crainte et la peur d'être critiqué. Le chirurgien-dentiste saura avoir les mots pour vous rassurer. N’hésitez pas à poser vos questions, pour savoir comment il va procéder durant le traitement, ainsi vous serez plus confiant.

Rappelons qu'un dentiste n’est pas là pour juger le patient mais pour lui venir en aide. C’est son rôle de vous soigner et non de vous critiquer.

Quelles sont les méthodes que le dentiste peut mettre en œuvre ?

De nos jours les études, les recherches ainsi que les nouvelles technologies ont pu offrir aux dentistes des stratégies pour vaincre la détresse des patients.

L’anesthésie locale ou locorégionale

Un point très rassurant, tous les dentistes prennent le soin d’anesthésier la ou les dents avant de commencer toute intervention. Le but de l’anesthésie locale ou locorégionale est d’apporter un confort au patient en rendant la gencive insensible face à la douleur. Ce qui permettra aussi d’avoir un patient décontracté et sans gestes brusques qui peuvent perturber le travail du praticien.

Une anesthésie locale aura comme fonction d’insensibiliser seulement une dent. Tandis que l’anesthésie locorégionale permettra d’endormir un ensemble de dents. Le dentiste a recours à ce moyen lorsqu’il y a plusieurs dents à soigner. Le principe est simple et rapide, le dentiste va verser un produit analgésique dans une seringue puis va venir l'injecter doucement dans la gencive (autour ou à proximité de la dent concernée). La partie anesthésiée prendra quelques minutes avant de faire son effet. Dès lors, le dentiste commencera à traiter la ou les dents sans que vous ne sentiez la moindre douleur durant le traitement.

Il faut savoir que maintenant,le dentiste peut vous faire une piqûre anesthésique sans que vous ne ressentiez absolument rien,même pas la piqûre.Pour cela,il aura pris la peine d'anesthésier l'endroit où il va piquer avec une petite boulette de coton imprégnée d'anesthésique local .cela va endormir en quelques minutes la gencive,et vous ne ressentirez pas la piqûre.je le faisais systématiquement dans mon cabinet,alors que certains dentiste ne le pratiquent qu'avec les enfants.

Cependant, il est à noter, que l’effet de l’anesthésie durera quelques heures, vous aurez une partie de la bouche insensible avec la sensation d'avoir la joue gonflée. Votre chirurgien-dentiste vous conseillera de ne pas manger tout de suite et d’attendre que l’anesthésie prenne fin. Pour éviter tout risque de morsure.

La sophrologie

Respirez, détendez-vous et évadez-vous !

Pratiquée depuis déjà de nombreuses années, la sophrologie permet à la personne d'avoir l'esprit déconnecté de son corps. Une méthode qui a pour but de se sentir sur un petit nuage lors du soin. Vous pourrez consulter au préalable un sophrologue qui sera à votre écoute et vous apprendra les différentes techniques de respiration, de relaxation et de visualisation qui permettront de détendre l'ensemble de votre corps afin d'être apaisé lors de l’intervention médicale.

MEOPA : sédation consciente

Le MEOPA (Mélange Équimolaire d’Oxygène et de Protoxyde d’Azote) est un gaz inodore à inhaler. Depuis 2010, le MEOPA a été autorisé à être utilisé dans les cabinets dentaires. Sous condition que le chirurgien-dentiste ait reçu au préalable une formation. Cette technique n’exclut pas l’anesthésie locale, elle permet de relaxer le patient durant toute l’intervention, sans qu’il ne soit conscient du bruit et du matériel utilisé. Une pratique recommandée chez les enfants et les personnes phobiques. Il vous suffira de respirer le gaz à l'aide d'un masque, en quelques minutes vous ressentirez la sensation de planer. Un moyen qui évite l’anesthésie générale (administrée seulement dans un milieu hospitalier) pour les personnes stomatophobiques et ayant besoin d’un traitement en urgence. De plus, l'effet prend fin dès que celui-ci n'est plus inhalé et le risque d'effet secondaire reste minime. Une méthode très intéressante qui apporte au patient un confort physique et psychique.

anesthesie au meopa pour vaincre la peur du dentiste

Attention : si vous optez pour cette solution, il est conseillé de se faire accompagner et de ne pas prendre le volant.

Aujourd’hui des solutions existent et la stomatophobie a été reconnue par les professionnels de la santé. Ils seront aptes à vous recevoir et à vous administrer des soins dans le meilleur des conforts et dans un esprit de confiance. Rassurez-vous, vous êtes loin d'être seul dans cette situation et la communication est la clé principale de la résolution.

L'hypnose

Sa définition:L'hypnose est un mode de fonctionnement psychologique dans lequel un sujet,grâce à l'intervention d'une autre personne,parvient à faire abstraction de la réalité environnante,tout en  restant en relation avec l'accompagnateur.

Selon des études traditionnelles,20 à 30% des personnes ne seraient pas hypnotisables.,pour les autres s'ils sont anxieux,angoissés,et s'ils doivent avoir des soins minutieux ou douloureux,l'hypnose est parfaitement indiquée.

Mais comme l'hypnose est un acte médical,elle ne peut être pratqiuée que par des praticiens sérieusement formés.

Articles en relation

Partager ce contenu