frais de port
paiement Sécurisé
Satisfait ou remboursé
Expédié le jour même
Service clientèle

La première visite chez le dentiste

Publié le : 07/11/2013 00:00:00
Catégories : Blog dentaire

Retrouvez Docteur Lamboley.Georges Chirurgien dentiste sur Google+

                La première visite chez le dentiste

 

La première visite chez le chirurgien dentiste doit se faire même si l'enfant ne présente aucune pathologie.Vers l'âge de 2-3 ans,il est souhaitable que ses parents l'emmenent consulter.Par mimétisme,il aura envie de faire comme l'adulte.
Soit la visite sera destinée uniquement à l'enfant,soit il accompagnera un adulte-père ,mère ,soeur,frère-qui doit subir les soins.Le praticien en profitera pour jeter un coup d'oeil sur sa bouche et ses dents.

Pourquoi emmener son enfant chez le dentiste ?

L'enfant dès son plus jeune âge,posséde un capital dentaire à préserver.il est donc indispensable de lui enseigner l'hygiène,le brossage,et de l'emmener chez un praticien.Celui ci contrôlera:

  • qu'il ne présente aucune anomalie de type coloration dentaire jaune,tartre,plaque dentaire de coloration noire due à la présence de germes chromogénes ou à la prise orale de fer.Ces colorations disparaissent au détartrage.
  • qu'il ne souffre d'aucune malposition dentaire.Une absence de dents,une présence de tartre,de carie,doit attirer votre attention.Contrôler la séquence de chute des dents de lait et d'éruption des dents définitives.Chose très importante:la participation de l'adulte doit être positive.Il doit veiller à ne pas translettre son éventuelle phobie du dentiste.il doit au contraire donner à l'enfant l'envie d'aller consulter.

Les parents doivent être à l'écoute de leurs enfants,les mettre en confiance et les rassurer.S'ils les conditionnent en leur précisant que le dentiste est "le docteur" mais le docteur des dents,qu'il va examiner leur bouche et leurs dents en douceur,sous forme de jeu,les enfants n'auront aucune appréhension et participeront aux soins.

Comment procéder?

Lors de la première visite,si elle s'établit vers 2  ans ,la présence de l'adulte accompagnant est vivement souhaitable.L'enfant a besoin d'être rassuré.Il arrive soudain dans un univers étranger avec des soignants portant blouse,masque et gants.Il sera d'autant moins alarmé s'il est déjà venu en tant qu'accompagnateur de l'adulte.Si l'enfant est rassuré et en confiance,les soins seront réalisables.

A partir de 6 ans,l'enfant commence à être un peu plus indépendant et autonome.Il accepte souvent de venir seul dans la salle de soins, en laissant l'adulte dans la salle d'attente.
Vers 8-10 ans,c'est le déresponsabiliser que de vouloir à tout prix l'accompagner.Imposer sa présence pourrait en outre lui laisser penser qu'un danger est envisageable,ce qui le stresserait et l'angoisserait.
La première visite doit être présentée comme une visite de routine,de dépistage.Ne lui donnez aucun caractére solennel.En revanche,si la visite est motivée parce que l'enfant a mal,il faut la présenter de façon positive.L'adulte doit expliquer à l'enfant que le dentiste va soigner sa dent malade,et ainsi faire disparaître la douleur.
Il est préférable que l'adulte n'essaie pas de donner de détails quant au déroulement des soins.Seul le praticien est habilité à décrire,à l'aide de mots simples,de comparaisons,de jeux,et en indiquant les divers instruments utilisés,la manière dont il va procéder.Le dentiste rendra familière une instrumentation qui pourrait sembler agressive.
Un échange naîtra entre l'enfant et le praticien,une complicité:il faut établir un climat de confiance.Le parent se détendra en sachant  son enfant  en bonnes mains,et ce dernier en sera d'autant plus calme.
Le praticien établit une communication verbale et une non verbale avec l'enfant.Le secret de la réussite réside dant cet échange.
Certains enfants anxieux et très jeunes souhaitent garder le contact physique avec l'adulte.Souvent,la simple apposition de la main sur une cheville suffit pour le rassurer:pourquoi pas?

Plus les visites seront précoces et fréquentes  ,moins l'enfant sera craintif le jour où le soin s'imposera.En outre,un contrôle régulier de l'hygiène permettra d'éliminer toute source de carie.Un enfant confiant,détendu accepte sans aucun problème d'ouvrir la bouche,de rester sage et patient,et participe même aux soins.Le dentiste est un praticien qui est là pour prévenir,soulager,guérir,et non un tortionnaire ,image véhiculée depuis des siècles.La dentisterie moderne est non agressive et indolore.Si aucun soin n'est nécessaire lors de la première visite,une consultation par la suite tous les six mois représente un rythme parfait. 

Comment choisir son dentiste?

Souvent,le dentiste de famille a eu le privilège d'examiner l'enfant pour sa première consultation.Néanmoins,il faut savoir que,si un dentiste omnipraticien peut soigner les enfants,il existe des dentistes spécialisés dans ce domaine:les pédodontistes.Le pédodontiste a été formé pour ne traiter que les enfants.il peut s'agir d'un homme ou d'une femme.

Lors du cursus universitaire,les étudiants en chirugie dentaire sont formés à traiter les enfants.C'est pourquoi les omnipraticiens sont techniquement tout à fait compétents pour s'occuper des plus jeunes d'entre nous.Toutefois,soigner les enfants requiert de la patience,de la douceur,et du temps.Un omnipraticien n'a pas toujours le temps ni l'envie d'intercaler dans sa consultation des soins spécifiques aux enfants.il s'agit là d'une sensibilité personnelle.Au préalable,il est donc préférable que les parents se renseignent auprès du praticien pour savoir s'il soigne les enfants.
Ensuite,le choix du dentiste est surtout un problème de sentiment ,d'impression.L'enfant doit adopter le praticien,se sentir en confiance,ainsi que les parents.Le cabinet doit avoir un cadre accueillant,de couleur gaie;aucun élément agressif ne doit choquer l'enfant.Un décoration adaptée mettra le petit à l'aise.N'oublions pa qu'il va s'agir d'une collaboration entre l'enfant d'un côté,le praticien et son assistant de l'autre.
Les soins des dents des enfants sont délicats en raison de la petitesse de la bouche et du manque de maturité de beaucoup d'entre eux.Le choix du dentiste est donc primordial,car tout traumatisme psychologique vécu lors d'un soin dentaire est véhiculé pendant des années,voire toute une vie,par le futur adulte.Dans les grandes agglomérations,les parents ont le choix entre pédodontiste et omnipraticien.Ce n'est pas toujours le cas dans les petites agglomérations,encore moins en zone rurale.Mais tout reste une question de motivation:le praticien doit être motivé pour soigner les enfants ,et les parents doivent être motivés pour faire le bon choix.
 

                         

Articles en relation

Partager ce contenu