frais de port
paiement Sécurisé
Satisfait ou remboursé
Expédié le jour même
Service clientèle

LES BARS A SOURIRE SONT ILS EFFICACE?

Publié le : 11/03/2013 00:00:00
Catégories : Blog dentaire

 les bars à sourire EST CE EFFICACE?

bar a sourire

Depuis quelques années, les « bars à sourire » se font de plus en plus présents, établissant de nouvelles enseignes aux quatre coins de la France. L'éclaircissement dentaire est à la mode, tout le monde veut de parfaites dents blanches. Mais l'opération peut vous coûter en moyenne 700€ chez un dentiste agréé. Ces bars proposent des prix plus attractifs, tournant généralement entre 80 et 150€. Vous vous faites donc blanchir les dents en une vingtaine de minutes pour un prix dix fois moins important. Tout de suite, le concept a séduit bien des clients. Comme toute mode entourant le monde de la santé, il faut cependant se poser les bonnes questions. Quels sont les risques liés à de telles opérations et de quoi faut-il avoir conscience avant de mettre les pieds dans un de ces bars à sourire ?

Le blanchiment offert par les bars : cosmétique ou médical ?

L'opération cosmétique

C'est une question que de nombreux potentiels clients peuvent se poser. Puisque ces bars à sourire ne proposent pas les services d'un vrai dentiste, sont-ils vraiment habilités à offrir un soin médical ?

Comment se passe une séance dans un bar à sourire?

L'opération est en extérieur très simple :on vous demande un questionnaire sommaire,pas toujours,puis on vous installe dans un fauteuil hyperconfortable.Ensuite  une personne vous presentera une gouttiere qui doit contenir un gel blanchissant de peroxyde d'hydrogène,puis on pose une lampe LED en face de votre visage, dirigée vers vos dents pour activer le produit. Un tel procédé est censé faire gagner plusieurs teintes de blancs.Le prix varie de 80 à 100 euros.

Des employés sous qualifiés ?

La plupart du temps ces commerçants ne sont pas formés, et sont encore moins encadrés par des professionnels de la dentisterie. Plusieurs études ont déploré le manque de suivi médical du procédé. Il y a certaines contre-indications, que nous listerons plus tard, qui ne sont même pas considérées par les commerçants. Ils ne peuvent pas savoir si des soins ultérieurs ont été faits au niveau dentaire, ils n'ont légalement même pas le droit d'examiner leurs clients, un simple questionnaire oral suffit à faire chauffer la lampe LED. Pour une majorité de dentistes, ces magasins manquent de professionnalisme et ne délivrent pas assez d'informations aux clients.

En aucun cas un substitut au dentiste

Le problème majeur de ce genre d'établissements, c'est qu'ils risquent de réduire davantage les visites que font leurs clients aux dentistes professionnels. Blanchir ses dents ne veut pas dire qu'elles sont saines, ni que vos gencives n'aient pas un problème invisible à l’œil nu. Il faut prendre soin de votre bouche, et non pas seulement sauver les apparences : les soins dentaires ne sont prodigués que par des vrais dentistes. Si vous souhaitez visiter ces établissements, n'annulez pas vos rendez-vous chez le dentiste pour autant.

Utilisation de produits potentiellement dangereux ?

La législation française

Actuellement en France, vous n'avez pas besoin d'autorisation en amont afin de mettre sur le marché un produit cosmétique. La seule législation connue est la directive européenne rédigée le 21 septembre 2011. Tous les produits contenant au maximum 0,1% d'eau oxygénée peuvent être vendus librement, au delà vous devez effectuer un examen clinique et un test assisté d'un chirurgien-dentiste.

L'accusation pénale des chirurgiens dentistes

En quoi cela concerne les bars à sourire ? Plusieurs dentistes remettent en cause l'utilisation des gels contenus dans les gouttières de ces établissements. Les bars prétendent que leurs produits n'abîment pas l'émail des dents et ne les sensibiliserait pas. L'opération est garantie sans douleur puisque le gel ne contiendrait pas d'eau oxygénée. L'Ordre national des chirurgiens dentistes (ONCD) n'est pas d'accord. L'ONCD a donc déposé une plainte fin 2011 pour exercice illégal de dentisterie et a demandé une ouverture d'enquête à la DGCCRF (Direction générale de la consommation, concurrence et répression des fraudes) et à la DGS (Direction générale de la santé). L'Ordre soupçonnerait l'utilisation de perborate de sodium, un agent blanchissant entre autre utilisé par les fabricants de détergents. Cet agent, couplé à de l'eau, produirait de l'eau oxygénée, et ce jusqu'à 35% de concentration. Soit 34,9% de trop. L'affaire est toujours en cours, les bars à sourire se défendant en affirmant qu'ils n'auraient jamais pu ouvrir leurs portes si ces accusations étaient avérées. Ils dénoncent, eux, une attaque des dentistes envers un compétiteur sérieux. En 2009 l'ONCD avait déjà été condamné à devoir payer la somme de 78.000€ après avoir demandé le boycott de Santéclair, une entreprise qui proposait des tarifs de dentisterie réduits.

Les contre-indications médicales

Concernant les blanchiments

Il est déconseillé de se rendre dans un bar à sourire lors que vous êtes mineur, enceinte, en cours d'allaitement ou en cours de chimiothérapie. Des effets indésirables ont été constatés sur les dents cariées, les lésions d'usure et les abrasions, les hypersensibilités dentaires et gingivales, voire même sur les plombages volumineux ou non-étanches. Certains travaux dentaires récents peuvent également présenter un danger.

Concernant les produits potentiellement utilisés

Puisque la question de l'eau oxygénée est toujours en suspens, il vaut mieux prévenir que guérir. Le blanchiment des dents est avant tout un acte médical, c'est ce qu'en tout cas déclare la Classification commune des actes médicaux (CCAM). La Direction générale de la santé estime que la présence potentielle d'eau oxygénée, ou de produits libérant de l'eau oxygénée, est à surveiller. Ce produit à un pouvoir fortement oxydant et pourrait donner un résultat désastreux. L'usage répété de tels bars est pour le moment déconseillé, les risques possibles liés à l'eau oxygénée sont les suivants : hypersensibilité des dents (douleurs accentuées par la température), lésions irréversibles, dommages sur l'émail amenant possiblement à une usure prématurée voire à la fragilisation des dents, irritation des gencives à cause de la nature caustique du produit.

Les avantages et inconvénients d'une telle pratique

Les avantages

Malgré les doutes émis par les dentistes, ces bars présentent des avantages sans précédents. Les résultats sont instantanés et peuvent être remarqués à l’œil nu, allant de 2 à 3 teintes maximum de gagnées en peu de temps (20 minutes en général pour les formules de base). La durée du traitement peut varier en fonction des clients et de leur hygiène de vie. Ce blanchiment dure jusqu'à deux mois au maximum, tout en étant proposé à des prix parfois plus de 10 fois moins cher que chez un dentiste. Attention cependant, une personne se plaignant de dents jaunies à cause du tabac ou du café et qui ne diminue pas sa consommation peut voir les résultats s'estomper dès les deux premières semaines suivant le traitement.

Les inconvénients

Comme expliqué un peu plus haut, ces établissements ne sont en aucun cas encadrés de façon médicale. Ce sont des commerçants avant tout. Ils ne sont pas habilités à vous examiner et ne reçoivent pas de formation médicale. Puisqu'ils ne sont pas dentistes, ils n'utilisent pas les mêmes produits que ces derniers, les résultats peuvent alors être moins évidents. Cela vaut également pour la durée des résultats, elle est plus importante chez les chirurgiens dentistes, mais le prix est également plus élevé. Ce point est donc dépendant de vos attentes. Pour certaines personnes deux mois c'est déjà beaucoup, et pour d'autres se sera trop peu en fonction du prix.

Un bilan mitigé

Des résultats qui ne satisferont pas tout le monde

Si la procédure peut vous faire gagner entre 2 et 3 teintes, les avis clients sont plus divergents autour des résultats esthétiques. Certains clients peuvent ressortir avec un sourire charmeur extra blanc, alors que d'autres peuvent n'y voir aucune différence. Parfois les résultats sont encore plus graves. Plusieurs clients ont pu se plaindre d'irritation à la gorge et aux cordes vocales à cause des lampes LED mal placées. Ces inflammations peuvent durer un moment et demander l'aide d'un professionnel. Les commerçants n'étant pas docteurs, ils peuvent vous demander de placer vous-même la lampe, ce qui peut avoir des effets ravageurs en cas de mauvaise inclinaison. Il en va de même pour les gencives, qui peut se retrouver brûlées à cause d'un peu de gel blanchissant qui sort de la gouttière dentaire.

Quelles précautions sont à prendre ?

Si l'expérience vous tente toujours malgré les quelques risques, il est conseillé de prendre rendez-vous avec un dentiste professionnel avant votre visite. Il pourra vous délivrer un examen médical approfondi et vous dire si vous avez des problèmes dentaires interdisant tout blanchiment. Rappelez-vous que les bars à sourire proposent des prestations esthétiques, et non pas médicales. Il faut absolument éviter d'abuser de ces traitements. Les dentistes conseillent en général d’effectuer un tel procédé qu'une fois tous les 5 années. Le blanchiment n'est en aucun cas une excuse pour arrêter de se brosser les dents, cela reste vital. Si votre sourire ne vous plaît pas, une brosse à dent électrique peut faire des merveilles. Enfin, si vous souhaitez avoir un sourire éclatant, il est conseillé d'essayer des méthodes un peu moins dangereuses en amont. De multiples produits sur le marché vous promettent de beaux résultats, n'hésitez pas non plus à essayer quelques recettes naturelles de grands-mères qui ont pu convaincre bien des gens. Si le tableau des bars à sourire n'est pas tout noir, il n'est pas non plus exempt de défauts. Comme tout traitement médical non prodigué par un professionnel, il faut faire très attention. Soyez conscient des risques que cela présente. Soyez conscient des alternatives qui s'offrent à vous. Si votre sourire ne vous plaît pas, parlez-en à votre médecin, un bon détartrage (remboursé la plupart du temps) et un brossage de dent quotidien pourraient vous donner un résultat satisfaisant. Dans le cas contraire, vous pourriez considérer les bars à sourire, si votre situation médicale le permet.

Partager ce contenu