Rechercher

cadeau offert

Recherche dans les articles

Le Tabac et gencives Mauvais ménage? 04/03/2014

Retrouvez Docteur Lamboley.Georges Chirurgien dentiste sur Google+

       TABAC ET GENCIVE

gencive et tabac

 

Personne n'ignore maintenant,ce qui n'était pas le cas il y a une cinquante d'années ,l'effet néfaste du tabac sur notre santé. En effet il y a moins de 50 ans on donnait des paquets de gauloises dans le paquetage du soldat.L'Etat était le premier pourvoyeur de cette substance qui lui a coûté très cher en terme de maladies de toutes sortes,cardiaques,maladies respiratoires.Maintenant ,il fait marche arrière en faisant moultes publicités pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer.Il n'y a encore que la cigarette électronique où l'Etat n'a pas encore légiféré celà ne saurait tarder.Le tabac est nocif pour l'ensemble du corps humain,mais en ce qui nous concerne nous nous interesserons qu'à son influence sur l'état de nos gencives.

La gingivite

 

La gingivite a souvent comme point de départ une infection créée par la plaque dentaire qui n'est d'autre qu'une accumulation de germes pathogènes ,bactéries et micro organismes en tout genre.Cette plaque s'accumule à la jonction de la gencive au point d'émergence de la dent,et ne peut être éliminée que par un brossage minutieux. elle finit par se minéraliser et devenir du tartre. La plaque et le tartre chargés de bactéries causeraient une infection et une inflammation du bord de la gencive. On parle alors de gingivite qui est en fait le début de la maladie de gencive. Si la gingivite s'aggrave, des espaces appelés poches parodontales se forment entre la gencive et les dents. Ces poches ne sont pas visibles à l'œil nu, et sont créées par le fait que l'infection atteint et détruit l'os alvéolaire, c'est-à-dire l'os qui retient les dents en place. Lorsque l'os alvéolaire commence à se détériorer, on parle alors de parodontite. Dans un premier temps ,la gingivite est réversible car l'os n'est pas détruit,le fait d'enlever le tartre résoud dans bien des cas la gingivite,mais si la gingivite s'est transformé en parodontite,c'est beaucoup plus ennuyeux car les poches sont formées et l'os est détruit et pour se reformer il faut un certain temps.De ce fait ,en l'absence d'une partie de l'os ,le soutien est plus faible pour les dents et celles ci commencent à bouger.C'est pour cette raison que plus le traitement est initié rapidement plus grande sera la chance de réussite.

Tabagisme et gencives

Sur des genvices saines,le tabac n'est pas responsable d'une détérioration des gencives,mais si une gingivite ou une parodontite est déjà déclarée,le tabac va empirer les choses

Pourquoi?Pour deux raisons

1)le tabac réduit la production des glandes salivaires,ce qui est préjudiciable car le rôle de la salive est de  faire un nettoyage naturel de la plaque dentaire .La salive contient des anticorps qui pourraient lutter contre les microbes contenus dans la cavité buccale.

2)le tabac réduit le système immunitaire donc va avoir de plus en plus de mal à combattre l'infection initiée par la gingivite.Donc une diminution de salive ne fait qu'augmenter l'accumulation de la plaque dentaire.

Le tabagisme diminue l'efficacité du système immunitaire parce que les fumeurs ont les vaisseaux

sanguins compressés. Cette compression diminue la quantité de sang qui circule et fait en sorte qu'il y

a moins d'oxygène, de nutriments et de globules blancs qui se rendent jusqu'aux gencives pour

combattre les infections et garder la bouche en santé.

    Le tabac colore le tartre,ce n'est pas le tabac qui favorise l'apparition du tartre comme la majeure partie de la poulation le croit.Il n'est responsable que de sa coloration.

   Chez les fumeurs, quel que soit le sexe, le risque de développer une maladie parodontale est trois à six fois supérieur à celui des non fumeurs,la nicotine semble être la principale responsable.

 

Le tabac après un traitement de gencive

 

Il faut savoir qu'il est formellement contre indiqué de fumer après un traitement de gencive,gingivectomie,détartrage sous gingival,car le tabac empêche et retarde la cicatrisation.Le traitement des gencives repose sur une éviction du tartre sus et sous gingival,et aussi une éviction du tissu granulomateux qui s'est formé et à remplacé l'os détruit.Il faut une anesthésie locorégionale pour pouvoir atteindre les poches parodontales très profondes. Un arrêt du tabac favorisa la guérison car le tabac a des effets néfastes pour la bonne vascularisation de la plaie gingivale.

 

L'usage du tabac est donc clairement relié aux maladies parodontales. Arrêter de fumer devrait être considéré de façon adjointe avec un traitement des gencives pour que celui-ci puisse bien réussir.

Arrêter de fumer est alors une des très bonnes façons de garder ses dents et de viser une meilleure santé générale.

Le tabac et les implants

Une étude scientifique a fait état dernièrement que le tabac était responsable d'échecs chez 31% des fumeurs.Les implants étaient rejetés avant toute mise en charge,on peut en conclure que le tabac est responsable d'une mauvaise cicatrisation ,et de mauvaise ostéointégration indispensable à la bonne tenue d'un implant.

Il s'agit d'une contre indication à la pose d'implants.C'est au patient de mesurer les risques et d'assumer la perte d'un ou de plusiers implants s'il n'arrête pas de fumer après la pose d'implants.

La nicotine s'accumule au niveau de la surface des racines, et sa concentration dans le sang, la salive et le liquide du sulcus gingival est augmentée chez les fumeurs. De manière générale, la nicotine pose un problème médical car cette substance est responsable de sensations agréables induites au niveau du système nerveux central, qui entraînent un comportement de dépendance chez les utilisateurs. La nicotine semble par ailleurs être responsable en grande partie des atteintes parodontales. Cependant, comme la fumée en général et les nombreuses substances contenues dans la fumée du tabac exercent une influence très diverse sur les tissus, la composition de la flore microbienne et le système immunitaire, les effets démontrés in vitro ne s'appliquent pas forcément aux conditions in vivo. Les conséquences néfastes du tabagisme ne peuvent dès lors pas être attribuées exclusivement aux effets de la nicotine ou de la cotinine.

COMMENTAIRES

DeCommentaire

Eric Blaise
04/12/2015

On ne comprend pas pourquoi les gens fument malgré le fait que l'on sait que la fumée est mauvaise pour la santé. L'un des effets qui impacte votre vie quotidienne c'est la gingivite. Quand cela arrive, cela affecte la santé de vos dents et les gencives. Merci bien pour cet article et pour cette lecture intéressante.

Ajouter un commentaire